1.1.05

A mes pieds


Ils sont avec moi depuis longtemps,
Je n'en faisais pas cas.
Ils me portent, me supportent, me transportent, me promènent.
Toujours présents, toujours disponibles,
Sans se plaindre,
Ils sont, comme oubliés, discrets, cachés.
Sans besoin, sans exigence, sans protestation, ni réclamation.
Je n'ai reçu,
Ni critique ni reproche.
Ils sont,
Infatigables, solides.
Ne m’ont jamais abandonnés.
Il me faut reconnaître que ce sont de vrais amis,
Sur lesquels je peux compter, me reposer.
Mes pieds.

Aujourd’hui je leur rends hommage,
Je les remercie de leurs fidélités.
De m'avoir supporté toutes ces années.

Mes pieds,
Qu’ils m’excusent,
De les avoir utilisés sans me préoccuper.
Cette base sur laquelle tout mon être repose.
Ce support, je vais le respecter.

Ils l'ont bien gagnés, j’essaierai de les mériter.
Mes pieds.
Et puis,
Ils me transportent près d’elle.

Alors,
Je ne m'en séparerais jamais.


3 mars 2003

Libellés : , ,

Google